Tous les ans, les Notaires de France établissent des statistiques sur l’évolution du Marché Immobilier. Des statistiques qui prennent en compte la nature d’un bien, sa position géographique, son état, ou encore le rapport entre l’offre et la demande. Découvrez ici un aperçut de l’évolution du prix de l’immobilier à travers les époques.

Un peu d’Histoire : Le Marché Immobilier dans le temps

A la suite de la Seconde Guerre Mondiale, le Marché Immobilier Français fût fortement déstructuré. C’est la loi de 1948, pour la liberté des loyers concernant les logements neufs ou rénovés, qui permit en grande partie la restructuration de ce marché, notamment en favorisant la construction dans les villes. De 1968 à 1987, les prix des logements sont restés relativement stables par rapport aux revenus des ménages (exception faite de la région parisienne). En lien avec l’expansion économique des années 1988, 1989, la France a connu une envolés des prix de l’immobilier, en particulier dans les secteurs de Paris et sa région et de la Côte d’Azur, entre 1987 et 1991. Après cette date, les ventes immobilières ont atteint un niveau très inférieur à l’accoutumé, signe marquant le début du krach immobilier. S’en est suivi une baisse des prix constante jusqu’à atteindre une valeur en adéquation avec l’offre et la demande et permettre ainsi le redémarrage des ventes. Les prix de l’immobilier ont ensuite augmenté, lentement entre 1997 et 2001 puis de façon plus significative entre 2002 et 2007. Dès cette année-là, on observe les premiers signes d’un ralentissement du nombre de vente, engendrant une baisse des prix de 3% en 2008 puis de 7% en 2009. Depuis 2010, le Marché immobilier Français fluctue en fonction de l’offre et la demande. Après une forte chute en 2014, le secteur repart progressivement.

L’offre et la demande : Comment ça marche ?

Depuis 1945, le nombre d’habitants et le nombre de personne vivant seules (divorces, vieillissement de la population, célibat…) n’ont cessé d’augmenter en France. Le nombre de ménages a donc fortement progressé, impactant incontestablement sur la demande de logements et sur la croissance du parc immobilier Français.

On constate donc qu’aujourd’hui, le Marché Immobilier Français est composé de six fois plus de biens en vente que d’acheteurs. L’offre étant plus élevée que la demande, les futurs acquéreurs sont de plus en plus difficiles à séduire et sont toujours à la recherche du meilleur rapport qualité/prix pour leur futur foyer.



Appréciez puis faites connaître !
facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
Contactez-nous !

Une question,une simple interrogation ayant pour sujet notre groupe Faure UP et ses services, n'hésitez pas à remplir ce formulaire !

Start typing and press Enter to search